Notre histoire

Myotact est un dispositif médical issu de 3 années de recherche de l'équipe Hybride au sein de l'INCIA, l'Institut des Neurosciences Cognitives et Intégratives d'Aquitaine.

En partenariat avec le CNRS et l'Université de Bordeaux, nous avons lancé ce projet car nous voulons redonner de la mobilité et améliorer la rééducation des personnes qui ont perdu l'usage de leurs membres.

Dans le monde, 65 millions d'amputés souffrent de douleurs du membre fantôme et 60% des amputés des membres supérieurs renoncent à utiliser une prothèse myoélectrique parce que la maîtrise de son utilisation est un processus long et complexe.

La rééducation ne concerne pas seulement les amputés, mais aussi plus de 10 millions de personnes qui souffrent chaque année d'une hémiplégie des membres à la suite d'un accident vasculaire cérébral.

Les thérapies actuelles de réadaptation peuvent être une intervention chirurgicale avec des risques pour le patient, des médicaments avec des effets secondaires ou un suivi dans un centre de réadaptation avec très peu de possibilités de réadaptation à domicile.

C'est donc pour permettre une rééducation plus simple, plus rapide et plus efficace des amputés et des hémiplégiques que nous avons développé, grâce à notre équipe de chercheurs et d'ingénieurs, le bracelet Myotact, qui permet l'acquisition de l'activité musculaire couplée à un retour vibrotactile tout en traduisant cette activité en mouvements virtuels via une application.

Aujourd'hui, il n'existe pas de dispositif permettant l'acquisition de cette activité musculaire (ou EMG) couplée à un retour vibrotactile (appelé retour sensoriel). Un brevet a été déposé pour protéger notre technologie auprès du CNRS et de la SATT Aquitaine Science Transfert.

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter pour ne rien manquer.

Veuillez saisir votre adresse électronique pour vous inscrire